Le detailing est exercé par de nombreux amateurs passionnés mais également des professionnels exigeants pour lesquels avoir un bon résultat est primordial. Cela consiste à un lavage ou une rénovation en profondeur d'un véhicule et ce grâce à diverses produits , accessoires et de nombreuses techniques particulières. Comprendre les besoins cosmétiques automobiles demande du temps, même si les principes de fonctionnement restent assez simples.

Afin que les personnes soigneuses et méticuleuses puissent parvenir à un résultat parfait, il suffit simplement de respecter les méthodes et le sens des étapes à effectuer. Le détailing est avant tout une passion et les professionnels dans ce domaine peuvent préparer aussi des véhicules aux ventes de prestige ou concours d'élégance qu'aux véhicules plus modestes avec la même envie et le même soin. Show car, état collection, best of show ou état concours sont quelques termes qui définissent le détailing.

Comprendre les étapes du detailing

Pour faire un bon detailling, il est essentiel d'en comprendre les étapes, connaître les méthodes, les produits et le matériel est la clef. Il est primordial de respecter le sens des étapes pour obtenir un bon résultat, car chaque étape à une suite logique. Cette suite est nécessaire au bon déroulement de chacune des tâches.

1 Le lavage

Cette étape reste simple et peu onéreuse, il faut savoir la maîtriser avant toute chose. Elle est l'étape la plus essentielle et le point de départ, car elle est la base de toute rénovation ou entretien.

1.1 Le prélavage

  1. Un pulvérisateur : Pulvérisateur à main, à pré-pression, super spray, foam gun
  2. Un ou plusieurs shampooings : à définir selon le résultat que l'on souhaite obtenir
  3. Un additif moussant : sans pouvoir nettoyant, il permet d'obtenir une mousse plus durable
  4. Un accessoire de rinçage : jet d'eau ou nettoyeur haute pression

1.2 Le lavage des roues et passages de roue

Une des parties les plus visibles sur une voiture. Elles sont également plus exposées. Les produits spécifiques sont vaporisés sur les surfaces, brossés à l'aide d'accessoires puis rincés.

  1. Un seau pour le rinçage des brosses et pinceaux
  2. Un produit à jantes dans un vaporisateur ou un vaporisateur à pré-pression
  3. Un dégraissant pour les pneus et les passages de roue en vaporisateur
  4. Des brosses et pinceaux pour l'action mécanique

1.3 Le lavage

La carrosserie est nettoyée avec un gant imbibé de shampoing. Les détails seront traités à l'aide d'un pinceau avec un nettoyant universel ou grâce à une solution de shampoing qui seront ensuite rincés puis séchés.

  1. Deux seaux,  l'un pour le shampooing, l'autre pour le rinçage des gants
  2. Un shampooing fort ou doux, selon que l'on fasse une rénovation ou un lavage d'entretien
  3. Deux gants, l'un pour les parties hautes, l'autre pour les parties basses plus sollicitées
  4. Un pinceau pour le lavage des détails
  5. Un nettoyant universel, pour traiter les détails
  6. Un accessoire de rinçage : jet d'eau ou nettoyeur haute pression
  7. Un nettoyant rapide pour faciliter le séchage
  8. Une raclette pour éliminer l'excès d'eau de rinçage
  9. Une microfibre de séchage

2 La Décontamination

Certaines contaminations résistent au lavage et adhèrent ou restent incluses sur les couches superficielles des revêtements : goudrons, résines, dépôts acides, oxydation de surface, particules métalliques… Il est indispensable de les éliminer régulièrement de la carrosserie pour éviter sa dégradation, et ne surtout pas encapsuler ces contaminations sous une couche de cire.

2.1 Le dégoudronnage

Lorsque vous roulez, des “points de goudron” sont projetés par votre véhicule ou d'autres sur les roues et les parties basses de votre carrosserie. Un produit dégoudronnant vaporisé sur ces dépôts va les dissoudre. Il suffit alors de les essuyer avec une microfibre, puis de rincer abondamment la zone.

  1. Un dégoudronnant
  2. Une microfibre de travail
  3. Un accessoire de rinçage : jet d'eau ou nettoyeur haute pression

2.2 Le passage de la clay

C'est la technique la plus connue mais aussi une des plus récentes en matière de cosmétique automobile. Passée sur la carrosserie de votre automobile à l'aide d'un lubrifiant, elle capte et gomme toutes les contaminations présentes pour laisser une surface lisse. Cette technique est simple et surtout indispensable avant une mise en cire ou un polissage.

  1. Une clay
  2. Un lubrifiant pour clay
  3. Une ou plusieurs microfibres absorbantes à poils longs

3 La Correction (Polissage)

Tôt ou tard, les vernis et les peintures de votre automobile vont s'oxyder ou se rayer. Le polish voiture va permettre de retrouver brillance et un lissé parfois supérieur à l'état du neuf. Cette étape demande un savoir faire et de la précision. Celle ci est effectuée à la main et demande un soin particulier. Une polisseuse va permettre de corriger plus aisément les imperfections présentes sur votre carrosserie, mais certains défauts ne peuvent pas être corrigés.

  1. Une sonde d'épaisseur pour mesurer lépaisseur
  2. De l'adhésif de masquage pour protéger les zones sensibles
  3. Une gamme de polishes d'abrasivité échelonnée
  4. Des mousses ou laines de polissage d'abrasivité également échelonnée
  5. Un trépied d'éclairage puissant
  6. Un solvant pour vérifier la qualité du travail
  7. Des microfibres d'essuyage pour éliminer les résidus

4 La Préparation

Il est préférable de bien préparer la surface de votre carrosserie avant d'y poser une protection. Cette étape est importante car elle va permettre d'avoir une meilleure accroche ce qui favorise la tenue dans le temps des produits qui seront appliquer sur la carrosserie.

  1. Un applicateur manuel ou un applicateur pour polisseuse orbitale
  2. Une polisseuse orbitale
  3. Une microfibre d'essuyage ou bonnette microfibre pour machine orbitale
  4. Une microfibre de lustrage ou bonnette microfibre pour machine orbitale

Au choix :

  • Un produit dégraissant pour éliminer les produits résiduels en profondeur
  • Un nettoyant-lustrant pour nettoyer et nourrir la carrosserie
  • Un primaire d'accrochage pour polymériser avec les protections synthétiques

5 Le Cirage (Protection)

De nombreuses agressions quotidiennes vont venir abimer votre carrosserie. Il est donc important de la protéger pour la préserver. L'étape ultime d'une préparation automobile est la protection.

  1. Un applicateur manuel ou un applicateur pour polisseuse orbitale
  2. Une polisseuse orbitale
  3. Une microfibre d'essuyage ou bonnette microfibre pour machine orbitale
  4. Une microfibre de lustrage ou bonnette microfibre pour machine orbitale

Au choix ou en addition :

  • Un scellement synthétique
  • Un produit hybride avec des composants naturels et synthétiques
  • Une cire naturelle au carnauba

6 Le Maintien

De temps en temps, un entretien rapide peut être effectué pour parer aux salissures quotidiennes telles que les insectes, traces d'eau, trace de doigts ou fientes, mais ce petit entretien ne peut pas être fait si le véhicule est sale et ne pourra jamais remplacer un vrai lavage.

  1. Un nettoyant rapide pour nettoyer les salissures
  2. Une microfibre à long poils
  3. Une cire éclair pour rehausser temporairement une protection existente
  4. Une microfibre d'essuyage pour éliminer le surplus de cire éclair
  5. Une microfibre de lustrage pour lustrer la cire éclair

7 Autres surfaces extérieure

Même si ces parties paraissent "rustiques", les plastiques et les vitres ont également besoin d'entretien pour passer le temps sans encombre. Ces petits soins réguliers les rendent plus faciles à entretenir. 25% du poids d'une automobile est fait de plastique.

7.1 Les vitres et les miroirs

Le verre est très résistant et pourtant il n'est pas pas pour autant protéger des agressions quotidiennes tels que rayures, fientes, dépôts calcaire, pluies acides ou insectes. Un scellement appliqué sur les verres dans de bonnes conditions va permettre une protection à moyen terme. les miroirs et les vitres sont lavés, dégraissés, décontaminés puis protégés avec un produits adapté.

  1. Polish vitres chimique ou abrasif, selon besoins
  2. Nettoyant vitres
  3. Microfibre vitres
  4. Glass Master
  5. Scellement vitres

Décontamination :

  1. Une clay
  2. Un lubrifiant pour clay
  3. Une ou plusieurs microfibres absorbantes à poils longs

7.2 Les plastiques extérieurs et du compartiment moteur

Si les plastiques d'aspect laqué et les plastiques transparents dont les optiques se traitent comme on finit une surface vernie, les autres plastiques nécessitent d'être nettoyés, dégraissés et enfin conditionnés à l'aide d'un produit adapté.

  1. Nettoyant universel
  2. Dégraissant
  3. Pinceau et/ou brosse adaptés
  4. Applicateur mousse
  5. Conditionneur plastiques extérieurs
  6. Microfibre de travail

7.3 Caoutchoucs et pneus

Le caoutchouc doit être traité puis nettoyé comme le plastique. Le caoutchouc est une matière naturelle alors on doit prendre soin de ne pas utiliser de produits trop agressifs et lui réserver un conditionnement dédié, ce qui va lui permettre de conserver toutes ses priorités: souplesse et étanchéité.

  1. Nettoyant universel
  2. Dégraissant
  3. Pinceau et/ou brosse adaptés
  4. Applicateur mousse
  5. Conditionneur caoutchouc
  6. Conditionneur pneus
  7. Microfibre de travail

7.4 Les surfaces métalliques

Les métaux vernis se traitent comme une carrosserie. Les chromes, l'inox, ou l'aluminium ont un mode d'entretien qui leur est propre. On se contente de nettoyer et protéger les métaux ayant une finition “à effet” tels que les métaux brossés, bouchonnés ou dépolis. Les autres métaux pourront être nettoyés, polis, puis protégés.

  1. Nettoyant universel
  2. Dégraissant
  3. Pinceau et/ou brosse adaptés
  4. Un accessoire de rinçage : jet d'eau ou nettoyeur haute pression
  5. Microfibre de travail

Polissage :

  1. Laine de fer 000
  2. Papiers à poncer plus ou moins abrasifs selon l'état
  3. Bonnet ou outil de polissage mécanique en laine naturelle ou synthétique
  4. Polisseuse

Protection :

  1. Applicateur mousse
  2. Scellement métal
  3. Microfibre de travail

8 L'intérieur

Les surfaces intérieures donnent la fausse impression d'être moins sollicitées. Il n'en est rien, elles doivent être protégées des ultraviolets,  des frottements, mais également des dégradations et  salissures que notre corps ou nos gestes répétés génèrent. Ce sont aussi les surfaces avec lesquelles nous sommes les plus en contact au quotidien.

8.1 Les plastiques intérieurs

Une fois encore, les plastiques d'aspect laqué comme les plastiques transparents, se traitent comme on finit une surface vernie. Les plastiques intérieurs sont sensibles aux rayures et peuvent s'encrasser rapidement. La principale cause de leur dégradation reste les rayonnements ultraviolets. Pour des questions d'hygiène comme de longévité, il convient de les entretenir régulièrement. Les surfaces sont dépoussiérées, nettoyées, puis conditionnées avec un produit adapté.

  1. Nettoyant universel
  2. Pinceau et/ou brosse adaptés
  3. Applicateur mousse ou microfibre
  4. Conditionneur plastiques intérieurs
  5. Microfibre de travail

8.2 Les tissus et moquettes

Les tissus et moquettes, dont les ciels de toit, ont la propension à absorber beaucoup de particules et salissures. L'action mécanique de l'injecteur/extracteur est idéale, même s'il est possible de reproduire son action à la main. Ces surfaces doivent être aspirées, puis lavées par injection/extraction, séchées et enfin protégées à l'aide d'un produit adapté.

  1. Aspirateur
  2. Aspirateur à eau ou Injecteur/Extracteur
  3. Nettoyant universel ou produit d'injection
  4. Brosses adaptées
  5. Microfibre de travail

8.3 Le cuir

Le traitement du cuir est un domaine vaste et on comprendra que le volant, les sièges et les panneaux de porte ne sont pas sollicités de la même manière. La liste ci-dessous ne traitera que de l'entretien courant, car la rénovation du cuir peut revêtir beaucoup d'aspects en fonction de son état. Pour entretenir un cuir, il faut l'aspirer, le nettoyer puis le conditionner pour qu'il conserve sa résistance, sa souplesse, et son aspect mat.

  1. Aspirateur
  2. Nettoyant cuir, fort ou doux selon salissures
  3. Brosse douce adaptée au cuir
  4. Microfibre de travail
  5. Conditionneur cuir